Je vais peut-être encore enfoncer des portes ouvertes pour certains ou en aider d’autres par un point de vue que je n’ai pas encore exprimé sur cette guerre occulte qui fait rage entre ombre et lumière. Pour continuer à écrire et alimenter les lecteurs et leur réflexion sur une base régulière, je vais tenter de me faire plus bref en traitant de sujets ponctuels plus brièvement.

Je commence par une petite digression sur la date passée du 20 juillet qui a attiré beaucoup d’attention des personnes engagées dans la transition. En effet, le médium brésilien Chico Xavier avait annoncé cette date du 20 juillet 2019 comme très importante, 50 années après le premier pas sur la Lune, comme marquant possiblement le démarrage du nouvel âge. Encore un espoir auquel certains se sont raccrochés, mais en ce qui me concerne, je n’ai pas remarqué d’amélioration notable depuis le 20 juillet, bien au contraire. Et mon objectif n’est pas de contredire ce vénérable personnage qu’est Chico Xavier ; oh combien j’aurais aimé qu’il eut raison !

Pour ma part, j’ai bien assimilé le principe du grand jeu de la déception entretenu par la matrice auprès des travailleurs de lumière et chercheurs de vérité pour amoindrir les effets de leurs actions et les décourager. De ce fait je ne crois plus en aucune date, et je suis même fermement convaincu que c’est NOUS qui déterminerons la date par la qualité de notre préparation personnelle et notre détermination à réaliser ce changement, d’abord dans les énergies.

J’entends bien ceux qui disent ou pensent que justement il y a eu un changement radical dans les énergies ce 20 juillet 2019, et que le gros lourdaud que je suis ne sent tout simplement rien. Mais sachez que toute prédiction n’est qu’une probabilité d’occurrence et que justement, si cette date devait représenter une opportunité de transition importante, les forces sombres se seraient organisées pour contrecarrer le plan. On le constate déjà sur les dates des grandes méditations mondiales synchronisées, les forces sombres font leur maximum pour contrecarre les effets des actions des personnes travaillant à ancrer la lumière sur la Terre.

Bref tout cela pour dire, que hier (dimanche 21 juillet) j’étais véritablement en lutte pour essayer d’établir une connexion à la source digne de ce nom. J’avais le sentiment d’être face à un plafond en béton et une surveillance accrue de tous les sbires qui agissent des plans plus éthérés (reptilien, mantides et autres gardiens en tout genres…). Peut-on relier cela au classique « VTXC/Systems security breach at 504 » émis par le contacté Cobra, justement ce samedi 20 juillet ? Une brèche de sécurité qui ressort régulièrement, même si ces messages ne nous seraient pas officiellement destinés. Quoi qu’il en soit j’ai observé plus d’une fois, une certaine corrélation entre la difficulté de connexion et le « Systems Security Breach »… Comme si, en fonction du conflit invisible entre ombre et lumière et ses conséquences, nous étions plus ou moins en mesure de connecter et d’ancrer la lumière.

Car l’objectif principal est bien, ne l’oublions pas, d’ancrer des fréquences d’amour, des fréquences christiques, des fréquences aussi élevées que possible pour accompagner une transition la moins douloureuse possible. Nous mesurons bien mal la portée de notre travail énergétique, mais personnellement, je reste intimement convaincu que lorsque cette connexion se fait mal; c’est qu’il est plus que jamais nécessaire d’insister et de persévérer. Ancrer la lumière à la surface de la planète n’est pas un travail de routine, c’est une lutte et cela demande un effort constant.

J’ai partagé cette difficulté de connexion avec d’autres personnes, je ne suis donc pas seul à la percevoir. Et ceci ne veut pas dire que cette situation sera durable. Demain ce sera peut-être complètement différent, il y a tellement de facteurs et de factions qui interviennent dans cette guerre pour l’ascension planétaire. Par moment la lumière spirituelle coule avec une facilité déconcertante, dès les premières secondes de connexion et parfois cette connexion s’établit avec grand peine, sans qu’aucun facteur personnel apparent puisse être invoqué. Nos alliés là haut sont à la peine aussi et sans doute que les effets du conflit et des armements utilisés par les forces sombres ont des conséquences sur notre capacité à nous relier et à canaliser.

Je souhaite à toutes les personnes travaillant à l’ancrage de la lumière de persévérer dans votre travail. N’hésitez pas à échanger vos ressentis entre vous, ou ici en commentaires. La transition ne se fera pas toute seule, je l’ai dit et je le répète, ce n’est pas l’inaction et le laisser-faire qui est attendu (comme on l’entend encore dans certaines canalisations, qui ne sont ni plus ni moins que des actions de désinformation, comme dans toute guerre), mais bien une implication puissante et active de chacun pour que la Victoire de la Lumière soit rapide et certaine. Et béni soit Chico Xavier…

Amitié lumineuse.

(Visited 5 times, 1 visits today)